Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

« Le Pouvoir rend fou » : Macky, n’est-il pas une victime de plus ?

Posté par: Layzo Hane| Mercredi 29 mai, 2013 11:22  | Consulté 4080 fois  |  6 Réactions  |   


Quand une personne se rend compte qu’il est au sommet d’un Pouvoir qui décide de tout où tout le monde se rue à ses pieds : il est toujours difficile d’échapper à la folie des grandeurs. Pour voir cette folie en action il suffit simplement d’oser défier les décisions du Chef. Quand on critique le Chef Suprême on se voit convoquer pour offense à sa personne. La seule chose à faire pour ne pas être indexé par les hommes du Maître c’est de couper sa langue ou bien chanter les louanges du Monarque.

Pourtant avant d’accéder au Pouvoir Suprême on nous sermonnait à travers différents meetings que notre vie serait changée, nos factures d’électricité deviendront moins chères, nos loyers seront revus en baisse, nos marmites seront bien garnies, nos enfants auront une scolarité sans perturbations, le chômage sera réduit, des promesses à n’en plus finir. Et pourtant, quand ces derniers promettaient ces merveilles, ils savaient bel et bien que tout ceci n’allait jamais se réaliser.

Quand on dit que tous les politiciens sont les mêmes, on commence à les entendre au front en train de louer leur qualité de républicain, d’homme du peuple, de braves et honnêtes citoyens qui défendent les préoccupations des populations et j’en passe. Ils nous pompent les nerfs avec leur soi-disant amour à la patrie et dévotion à la nation tout ceci pour nous bluffer car leur seul objectif c’est sucé nos deniers publics.

Ce qui est marrant dans tout cela, le politicien une fois élu se comporte comme un être supérieur aux autres. Il roule en 4x4 avec 1000 litres de carburant par mois, il change de numéro de téléphone tout en filtrant ses appels car il n’est plus donné à n’importe qui d’accéder à lui, il est casé dans une maison de haut standing avec gardien ; et tout cela est acquis grâce au Trésor Public. Lorsqu’un politicien a le Pouvoir, il se refait une autre image qui se rattache à celle d’un Baron. Quand il a besoin de quelque chose, il lui est rapidement fourni dans les brefs délais sans contre temps. Même dans son lieu de résidence il est adulé comme un demi-dieu car il détient un fond politique légalisé par ses paires destiné à corrompre ses voisins.

Maintenant pour ne pas perdre ses avantages le politicien utilise tous les moyens pour écarter tous ses potentiels concurrents. C’est ainsi qu’on assiste à une gouvernance très sélecte dont le seul objectif est de mettre à l’abri ses partisans afin qu’ils soient mieux armés pour conquérir les pauvres citoyens. C’est ce même clan qui nous tympanise avec des scandales financiers à n’en plus finir où les preuves sont souvent inexistantes pour mettre hors d’état de nuire ceux qu’il juge menaçant pour leur règne. Cette tribu d’arrivistes dont la richesse ne provienne que dans leur seul exercice du pouvoir étatique en abuse pour discréditer d’honnêtes concitoyens. Ce Pouvoir institué en une arme de répression contre ceux qui s’érigent devant eux n’honore pas la République.

Finalement on se demande est-il prudent de donner à certains politiciens le Pouvoir du moment qu’ils s’en servent que pour combattre ses opposants et non pour améliorer la situation des populations. Tout Pouvoir sans contrôle rend fou, aussi l’abus du Pouvoir enfante tous les crimes.

Quand on clame pour dire que la vie est chère et que le Pouvoir actuel n’a rien fait, on nous serve la même chanson : « on vient à peine de s’installer, donnez nous le temps de … » ; alors qu’il n’y a pas de délai pour caser ses militants et ses sympathisants. Comme pour nous faire savoir que leur souci premier ce n’est pas les préoccupations du Peuple mais surtout leur propres intérêts.

Si on est toujours dirigé par ces crocodiles aux dents longues, notre pays s’enfoncera de plus en plus au fin fond du cratère de la pauvreté car avec leur politique de développement personnel : il sera difficile de satisfaire l’intérêt général. Là où on doit débourser quelques milliers de francs cfa pour équiper un hôpital pour le bien être des populations, on préfère casquer des millions de francs Cfa pour gâter sa clientèle politique.

« Le Pouvoir est fait, non pour servir le Pouvoir des heureux mais pour la délivrance de ceux qui souffrent injustement. »Abbé Pierre

 L'auteur  Abdoulaye Hane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (6)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Xeme En Mai, 2013 (20:32 PM) 0 FansN°:1
Macky était une victime avant d'arriver au pouvoir. Il a été une victime dés que la légion d'honneur lui a été mise au cou.
Anonyme En Mai, 2013 (00:01 AM) 0 FansN°:2
Macky est comme tous les autres politiciens il nous a tous promis des choses pour s'emparer de la caisse noire du palais
Gambel En Mai, 2013 (12:31 PM) 0 FansN°:3
cet article est nul et plein d'incoherence il fallait faire la difference entre critiquer la politique du president macky sall et insulter la personne de macky sall ce qui est anormal puisqu'il incarne une institution et qui connait l'actuel president sait qu'il n'est pas un pouvoiriste contrairement aux faux liberaux qui delirent parcequ'ils n'arrivent pas a digerer leur defaite et quant a ces engagements il faut reconnaitre qu'il est entrain de poser de tres bons actes de developpement .
ZAMIO En Mai, 2013 (14:08 PM) 0 FansN°:4
RACKY SALE EST LA PIRE DES VOLEUSES QUE LE SENEGAL AIT JAMAIS CONNU.
Atypico En Mai, 2013 (18:03 PM) 0 FansN°:5
Gambel cet article décrit avec justesse le fonctionnement d'une majorité de politiciens dont Macky est une confimation au quotidien. Il oublie cependant de mentionner que ces politiciens et le système qui les façonnent ne tient que parce que les populations patagent avec eux le sentment que les gens qi accèdent au pouvoir d'état ont le droit de jouir de privilèges. Les maîtres ne sont ma^tres que de la complaisance de leurs serviteurs/ Non ?
Atypico En Mai, 2013 (18:20 PM) 0 FansN°:6
Gambel, cet article décrit avec beaucoup de justesse la réalité du fonctionnement de la majorité des hommes politiques et de leurs clients au Sénégal; La présidence de Macky n'y échappe pas mais la pérennise. Hélas ! Sa personne ne s' oppose en aucun cas. Mais si les hommes politiques peuvent continuer à agir ainsi en dépit de toute éthique c'est que les citoyens partagent avec eux ce pré - jugé selon lequel celui qui a le pouvoir a le droit et le devoir d'en abuser un maximum defaçon à bien marquer sa différence, à bienmarquer qu'il est différents et supérieur à ceux qui l'ont mis là où il se tient désormais. En bref, le maître n'est maître que par la complaisance de ses serviteurs !

Ajouter un commentaire

 
 
Abdoulaye Hane
Blog crée le 08/12/2011 Visité 862844 fois 140 Articles 6383 Commentaires 71 Abonnés

Posts recents
Le mirage « Wade » pour nous tromper.
Comment Préserver son mariage ?
Pourquoi fait-on des enfants?
Youssou Ndour «griotise» le discours politique.
Le référendum de la honte.
Commentaires recents
Les plus populaires
Pourquoi les femmes sénégalaises trentenaires ne peuvent plus trouver un mari ?
Troisième mandat de Wade ou insulte à notre Constitution.
Pourquoi se marier ?
L’affaire « Cheikh Yérim Seck » pointe du doigt la prolifération du libertinage sexuel.
Belles-mères destructrices de mariages.