Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Président Macky Sall : promesse oblige votre mandat termine en 2017.

Posté par: Layzo Hane| Mardi 16 février, 2016 08:02  | Consulté 861 fois  |  0 Réactions  |   

« Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier. » Frédéric Dard n’a-t-il pas raison sur l’opinion qu’il a sur les politiciens en tout cas notre cher Président et ses acolytes semblent confirmer sa thèse. N’allons-nous pas encore une fois de plus être trahis par ces politiciens assoiffés de pouvoir ?

Quand on entend certains partisans du Président crier à travers les médias qu’ils sont contre la réduction du mandat en se basant sur la sacralité de la Constitution qui se doit être respectée, je me demande où ils étaient quand leur mentor faisait cette promesse. Avaient-ils peur d’être rejeté par l’électorat en rappelant à leur candidat au moment des faits que la Constitution était claire le mandat présidentiel était de 7 ans ? Au contraire on ne les entendait pas contredire leur leader mais plutôt vanter les mérites de leur candidat sur le fait qu’il avait décidé de réduire son mandat.

On n’est pas amnésique on se rappelle lors de la campagne de 2012 tous les « apéristes » chantaient à tue tête que seul leur candidat avait l’étoffe d’un démocrate car lui seul face à ses concurrents avait jugé que 5 ans suffisaient pour son mandat une fois élu Président. Tout le monde était séduit par une telle initiative courageuse. Tout un chacun voyait en cette personne un nouveau genre de politicien qui n’était pas épris de pouvoir, un homme qui avait su que pour développer un pays le mandat n’était pas déterminant seules les idées comptaient car il savait que le principe de la continuité de l’Etat existait : les hommes passaient et l’Etat restait.

On se rappelle également ses premiers actes d’homme d’Etat dont le plus marquant était la réanimation de la CREI pour une mission de tract des biens mal acquis que la majorité avait applaudit des deux mains pour dire merci de penser à sanctionner les voleurs de la République. Pour souvenir certains dénonçaient  le caractère politique de l’existence de la CREI, qui était là que pour éliminer les adversaires du Chef de l’Etat comme Karim Wade et compagnie. Mais le Président et ses partisans balayaient en un revers de main toutes ces allégations pour nous dire que c’était une promesse qu’ils avaient fait à ses électeurs donc il se doit de la respecter. Rien à dire car tout un chacun est adepte du respect de ses engagements raison pour laquelle la majorité avait su lui accorder un soutien infaillible pour la réussite de la CREI.

On avait constaté en un temps record plusieurs autorités étaient interpelées dans le cadre des enquêtes menées par la CREI, par contre pour la promesse de la réduction du mandat trois ans après tout le Sénégal reste dans le doute. Personne ne peut dire que le Président Macky Sall réduira son mandat ou pas car tout est flou dans la démarche de ce dernier. Mais pourquoi il n’a pas voulu faire carte sur table pour éclairer la lanterne des sénégalais et de l’opinion internationale ?

Mais une chose est sûre le Peuple seul détient la vérité, il se fera respecter au moment venu. Pour ceux qui se servent de la Constitution pour inciter le Président de ne pas faire un mandat de 5 ans ; il est important que vous sachiez que l’opinion du Peuple est supérieure à la Constitution.

 

 L'auteur  Abdoulaye Hane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Abdoulaye Hane
Blog crée le 08/12/2011 Visité 866351 fois 140 Articles 6486 Commentaires 71 Abonnés

Posts recents
Le mirage « Wade » pour nous tromper.
Comment Préserver son mariage ?
Pourquoi fait-on des enfants?
Youssou Ndour «griotise» le discours politique.
Le référendum de la honte.
Commentaires recents
Les plus populaires
Pourquoi les femmes sénégalaises trentenaires ne peuvent plus trouver un mari ?
Troisième mandat de Wade ou insulte à notre Constitution.
Pourquoi se marier ?
L’affaire « Cheikh Yérim Seck » pointe du doigt la prolifération du libertinage sexuel.
Belles-mères destructrices de mariages.